Les Aménagements avec la FQME

Le ski de montagne est une discipline en plein essor au Québec…

Le ski de montagne est une discipline en plein essor au Québec. Afin d’encadrer le développement, soutenir les comités en région qui aménagent les terrains, travailler sur des règles de sécurité et d’aménagement responsable, la FQME s’est doté d’un comité d’experts dans leur domaine et d’un directeur dédié.

La FQME a pour but d’aider un gestionnaire, un propriétaire ou une instance publique à développer un site selon les plus haut  critères de qualité.  Pour atteindre ces critères, la FQME c’est doté d’un manuel d’aménagement pour guider les gestionnaires et propriétaires dans ce qu’il doit être fait minimalement en aménagement et planification de site, pour avoir la reconnaissance de la FQME et ainsi intégrer le réseau des sites de la FQME. Cette intégration vient avec les avantages, entre autre, d’assurance responsabilité-civile des gestionnaires et propriétaires, de représentation auprès des instances gouvernementales et la promotion des sites.

La FQME met l’emphase sur les bonnes pratiques pour établir une planification permettant d’aménager des sites de ski de montagne respectant l’aménagement durable, écologique et diversifié des forêts, tout en maintenant la sécurité des skieurs et la qualité de l’expérience glisse prépondérantes.

Les clubs régionaux, comités locaux ou gestionnaires de site peuvent soumettre une demande d’aide logistique, matérielle ou financière, auprès de la Commission Ski de la FQME, pour l’amélioration, l’aménagement et l’entretien de leur site de glisse.

Il suffit d’écrire pour cela à Maxime Bolduc, directeur ski.

  1. Les clubs régionaux, comités locaux ou gestionnaires de site peuvent soumettre une demande d’aides logistiques, matérielles ou financières, auprès de la Commission – Ski de la FQME, pour l’amélioration, l’aménagement et l’entretien de leur site de glisse;
  2. Un organisme indépendant peut également faire une demande de subvention de la Commission – Ski
  3. La demande de financement doit parvenir de la Commission – Ski avant la réalisation des travaux;
  4. Tout demandeur devra remettre un rapport final sur la réalisation du projet. Dans ce rapport, nous devons retrouver entre autre un budget avec les pièces justificatives et un détail du projet avec des photos;
  5. La Commission – Ski fera l’analyse et décidera du montant à verser ou des équipements à donner pour chaque demande acceptée, en fonction de la pertinence des demandes et du budget annuel disponible. Certaines recommandations ou modifications peuvent être apportées;
  6. Le Conseil d’administration entérinera l’ensemble des projets et pourra modifier une décision de la Commission – Ski pour des raisons majeures, selon le budget disponible ou si les procédures ou critères d’analyse ne sont pas respectés;
  7. Le demandeur d’un projet non retenu sera avisé des raisons du refus de la Commission – Ski. Un demandeur insatisfait, pourra faire appel auprès du Directeur des opérations. Un comité d’appel, composé de deux membres du Conseil d’administration et de deux membres de la Commission – Ski, étudiera de nouveau la demande. En cas d’égalité, la décision sera maintenue;
  8. L’installation doit être faite en respect de l’environnement, des principes de sécurité de la FQME, ainsi que de la philosophie de développement du site;
  9. Un rapport des travaux, accompagné des factures et de photos d’ensemble (avant, pendant et après) doit être envoyé de la Commission – Ski dans les 2 semaines suivant la réalisation finale des travaux;
  10. Les demandes doivent être envoyées avant le 31 mai à minuit et seront analysées lors d’une réunion printanière de la Commission – Ski;
  11. Toutes demandes reçues après le 31 mai seront analysées sur une base du premier arrivé, premier servi. Par contre, les demandes urgentes seront traitées en priorité.
  1. Le projet doit être associé, dans la mesure du possible, à une organisation reconnue par la FQME;
  2. Le projet doit avoir un impact minimal et respectueux de l’environnement;
  3. Le projet doit être de nature permanente;
  4. Le projet doit contribuer à l’amélioration quantitative et qualitative de la pratique du ski de montagne;
  5. Le projet doit être acceptable pour les propriétaires et gestionnaires de sites (privés ou publics);
  6. Le projet doit être réalisé sur des sites accessibles aux membres de la FQME;
  7. Le projet doit nécessairement faire appel à des bénévoles;
  8. Le projet doit être finalisé au plus tard le 31 décembre de l’année pour lequel il a reçu son approbation.
Adhérer Faites un don