Questions fréquentes - COVID -19

Pourquoi la FQME a-t-elle mis en place des recommandations en temps de pandémie ?

Le risque de transmission communautaire de la COVID-19 dû à un grimpeur asymptomatique est réel. Le gouvernement a demandé à toutes les fédérations de mettre en place des recommandations reflétant ses consignes, permettant ainsi de réduire les chances de propagation de la COVID-19 dans chaque secteur d’activités. Nos recommandations suivent ainsi directement le discours de la santé publique.

1- Reste chez toi

Puis-je aller grimper à l’extérieur de ma région ?

La question nécessaire à se poser pour le moment est : est-ce que mon déplacement est essentiel ? Notre mandat en tant que fédération est de mettre en place des recommandations reflétant les consignes de l’Institut national de santé publique (INSPQ), du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) et de la CNESST. C’est notre devoir, en tant que grimpeurs, de respecter ces recommandations mises en place par le gouvernement afin de nous donner les meilleures chances de passer à la prochaine phase le plus rapidement possible.

Guide des normes sanitaires pour le secteur des activités de loisir, de sport et de plein air : CLIQUE ICI 
Plus d’informations sur les consignes gouvernementales en lien avec les activités sportives : CLIQUE ICI

Liste des régions administratives du Québec : CLIQUE ICI

Pourquoi est-il toujours recommandé de grimper dans sa propre région ?

Le premier ministre en fait encore mention à l’heure actuelle; il est important de considérer les déplacements interrégionaux uniquement lorsqu’ils sont essentiels, étant l’un des meilleurs moyens pour éviter la propagation du virus à grande échelle. En plus, c’est une opportunité pour découvrir des endroits méconnus près de chez soi.

2- Garde tes distances

Si j’habite seul, puis-je aller grimper avec mon voisin ?

Notre réponse en date d’aujourd’hui est non. La distanciation physique de 2 mètres est un point majeur des mesures d’hygiène à respecter et l’escalade est une activité qui prône les échanges et la proximité. La FQME considère donc que grimper avec quelqu’un qui ne vit pas au même lieu de résidence que toi représente un risque qui pourrait mettre ta santé en jeu. Éviter le partage, les multilongueurs et les rassemblements est justement un moyen d’assurer une pratique sécuritaire et sans contact. 

3- Suis les mesures d’hygiène

Est-ce que la magnésie est un bon moyen de combattre la propagation du virus ?

Selon certaines études que nous avons découvertes, oui.

Il y a l’option d’utiliser celle qui contient plus de 70% d’alcool. Il est intéressant de remarquer également que l’utilisation de la magnésie liquide limite la dispersion des particules dans l’air. 

Pour acheter de la magnésie liquide désinfectante, c’est ici : CLIQUE ICI

Toutefois, de nouvelles études qui semblent démontrer que même la magnésie en poudre pourrait être suffisante afin de neutraliser le virus.  Voir l’étude en anglais ICI.

Voici des mesures d’hygiène reconnues comme efficaces contre la COVID-19:

  • La distanciation physique (2 mètres);
  • Le lavage des mains avec du savon;
  • Le port du masque,
  • La désinfection des mains et/ou de l’équipement avec un gel hydroalcoolique (contenant une concentration d’au moins 60% d’alcool, selon le MSSS).

On vous encourage donc à laver/désinfecter régulièrement vos mains/équipements, et ce, après chaque nouveau contact. Le fabricant Edelrid prouve également que les désinfectants hydroalcooliques ne sont pas une menace pour les équipements d’escalade. Toutefois, il est recommandé de faire tremper votre matériel avec du savon et de l’eau chaude pendant au moins 30 minutes ou de respecter une période de quarantaine de 72 heures.
Source PETZL : CLIQUE ICI

4- Sois prudent

Est-ce que tous les sites d’escalade du Québec ont été rouverts le 20 mai ?

Non. Outre la situation actuelle de la pandémie, il est de votre devoir de vous informer des restrictions d’accès des sites en tout temps. Par exemple, au printemps, plusieurs sites sont fermés notamment en raison de la nidification des faucons pèlerins. Pour ce qui en est des sites ouverts en lien avec la première phase, le gouvernement nous demande de contrôler leur capacité afin d’assurer la distanciation physique lors de la pratique. Nous mettrons régulièrement à jour une liste de l’état des sites de la FQME, comprenant la capacité maximale de grimpeurs qui sera acceptée.
Liste de l’état des sites de la FQME et leur capacité maximale :
CLIQUE ICI.
Article de la FQME « Grimper sans déranger les faucons » : CLIQUE ICI

Quelles preuves dois-je apporter avec moi pour avoir l’autorisation de grimper sur un site de la FQME ?

Compte tenu que les sites de la FQME doivent suivre un quota de grimpeurs maximum par site, seuls les membres de la FQME avec l’option Accès Montagne ou les grimpeurs se procurant en ligne une entrée journalière auront accès aux sites d’escalade ouverts. Les membres devront donc prouver leur adhésion pour accéder à un site, en montrant leur carte membre ou le courriel de leur facture Paypal. Le tout peut être en format papier ou électronique. (On encourage la version électronique pour économiser du papier, mais assurez-vous que la pile de votre téléphone cellulaire soit suffisamment chargée !).

Quelles sont les restrictions d’accès sur les sites ?

On peut regrouper les restrictions d’accès à un site sous trois groupes :

1. Restrictions liées à la pandémie :
Chaque site a une capacité maximale permettant d’assurer une distanciation physique de 2 mètres. En ce sens, il est possible que l’accès vous soit refusé à l’entrée. Consulter la liste d’état des sites est une bonne habitude à prendre pour planifier ses sorties en fonction des restrictions en vigueur. Il faut également prévoir que les installations sanitaires ne sont pas accessibles pour le moment.

S’informer sur l’état des sites : CLIQUE ICI

2. Restrictions en lien avec le respect de l’environnement :
En tout temps, il est recommandé de rester vigilant car la nature comporte ses risques tels que les parois possiblement instables et des feux de forêt pouvant se déclencher facilement lorsque les temps sont secs. Il est aussi important de respecter une distance avec les faucons qui, au printemps, sont en période de nidification. 

S’informer sur la prévention des feux de forêt : https://sopfeu.qc.ca/
Pour s’informer des conditions naturelles du site en question : voir la fiche site FQME

3. Restrictions liées au propriétaire du site :
Chaque site est différent : il est important de connaître et de respecter les règlements généraux émis par le propriétaire d’un site d’escalade, notamment en lien avec les sentiers d’accès, les zones de campement et les zones de stationnement.

Articles de blogue

Quelles sont les mesures prises par la FQME pour faciliter la réouverture de ses activités ?

La FQME se concentre sur la concertation de différentes organisations. Le but est de s’adapter au maximum à la situation et de communiquer adéquatement avec les instances décisionnelles.
Nous faisons ainsi partie de plusieurs regroupements prônant la réouverture de nos activités et travaillant pour celle-ci.
Pour connaître les dernières nouvelles de la FQME en lien avec la COVID-19 : CLIQUE ICI.

Comment minimiser les risques de propagation du virus ?

La FQME, en collaboration avec des instances provinciales, nationales et internationales, participe à développer un guide sous forme de trousse d’outils qui servira à renseigner notre communauté sur les nouvelles mesures à suivre lors de la pratique de nos activités. Nous partagerons l’information dès qu’elle sera accessible.

Comment puis-je désinfecter mon matériel sans l’endommager ?

Renseignez-vous sur le site Web des fabricants de votre matériel. Vous pouvez consulter les recommandations de la plupart des fabricants du secteur de la montagne à partir de cet article et

Faites un don