Escalade, Reportage, Site

Saint-Côme, phare de l’escalade dans Lanaudière

Par Serge-Alexandre Demers-Giroux

Il y a présentement tout un monde qui se développe dans la région de Saint-Côme, celui de l’escalade. Autant pour les novices qui voudraient aller jeter un coup d’œil curieux que pour les grimpeurs qui voudraient découvrir de nouveaux spots de grimpe, voici un survol des différents sites d’escalade du coin et leurs caractéristiques.

Lanaudière se distingue souvent de sa cousine laurentienne par son côté sauvage, ses espaces vierges et sa nature calme et apaisante. Comme si on avait l’impression que le temps avait pris un peu de retard 😉 Mais, dans la région, on voit de plus en plus des énergumènes s’acharner à emprunter le plus stupide des chemins pour atteindre le haut des montagnes. On parle bien des falaises rocheuses et glacées, que les grimpeurs gravissent avec un malin plaisir ! Ce petit monde de l’escalade est présentement en pleine ébullition, particulièrement dans les alentours de Saint-Côme.

Bien qu’on associe souvent l’escalade à un sport extrême et risqué, la réalité est totalement différente. Les sites d’escalade près de Saint-Côme sont sous la supervision de la FQME. La FQME travaille directement sur ces lieux pour s’assurer des standards de sécurité et de conformité des sites et des installations afin de rendre le sport convivial et praticable pour les 0 à 99 ans. Sans farce, vous jetterez un coup d’œil à Fred Beckey, le gars à plus de 90 ans qui grimpe encore ! Bon, revenons à nos mousquetons et voici ce que le coin offre en termes de verticalité. 😉

  • La Montagne du Tranchant
  • La Rivière Ouareau
  • Lac Castor
  • Lac Blanc
  • Les Contreforts (qui regroupe les parois Ben Poisson, Claude Lavallée, des Scouts et tout un grand secteur de roche sans nom)

Pour avoir de l’information plus spécifique sur ces différents endroits où pratiquer l’escalade, faites un saut la page web des sites de la FQME.

Sous la rubrique « Lanaudière », vous trouverez des informations complètes sur l’emplacement ainsi que des documents « Topoguides », s’ils sont disponibles, qui détaillent les voies et la grimpe à ces endroits.

La montagne du Tranchant

Lien google map
Infos

Hauteur :jusqu’à 40 m

Type escalade :sportive et glace

un grimpeur à la montagne du Tranchant

Sans contredit la plus populaire paroi du coin, autant hiver comme été ! À vrai dire, elle figure parmi les parois rocheuses les plus achalandées du Québec !

En été, on pratique principalement l’escalade dite sportive. Donc, des ancrages permanents, à intervalles réguliers, sont déjà en place, dans la roche. On part donc à grimper du bas, en « clippant » dégaines (lien) et corde au fur et à mesure qu’on progresse vers le haut. Certaines voies nécessitent quelques protections naturelles (lien), mais elles sont en minorité.

La paroi est très achalandée lors de belles journées fraîches d’été, surtout les fins de semaine ! Si jamais vous n’avez pas tâté sa roche, elle vaut le détour.

Le Tranchant, comme on l’appelle, attire aussi une race de grimpeurs plus bizarroïdes encore, ceux qui escaladent les cascades de glace ! En hiver, la montagne présente des formations glacées qui sont au rendez-vous chaque année. Même si l’escalade ne vous dit rien, juste le spectacle de ces coulées givrées vaut la peine de faire la petite marche.

La rivière Ouareau

Lien google map

Infos

Hauteur :jusqu’à 150 m

Type escalade :Bloc, traditionnelle et sportive

Escalade de bloc à la Rivière Ouareau

Le secteur de grimpe de la rivière Ouareau se trouve exactement au milieu du sentier des murmures (lien carte). On y accède principalement par la porte C de la forêt Ouareau, dans le secteur du Pont Suspendu. Un effort considérable pour raviver l’endroit a été réalisé en 2015. L’escalade à la paroi reste tout de même un terrain d’aventure où l’expérience entre en ligne de compte. Différentes lignes sportives et traditionnelles sont à faire. Aussi, pendant l’effort d’aménagement, une multitude de blocs ont été nettoyés et dégagés afin de permettre ce type d’escalade. Pour tous les grimpeurs qui aiment avoir le bout des doigts sablés à sang, l’endroit s’y prête parfaitement. La randonnée pour se rendre au bas de la paroi, qui longe la rivière, juste à elle, est une bonne raison d’y aller !

Lac Castor

Lien google map

Infos

Hauteur :15-25 m

Type escalade :sportive et traditionnelle

Un grimpeur de 61 ans… à sa première expérience à vie en escalade de roche, au lac Castor

La partie déversante de la paroi du Lac Castor

Des grimpes courtes et dynamiques, avec la possibilité de relaxer tranquillement sur le bord de l’eau, résument bien l’allure du spot. Mais c’est la forme sous laquelle se présente la roche qui vaut vraiment le détour. Vraiment particulier à cet endroit précis, certaines parties de la paroi sont d’un noir cendré et creusées de centaines de poches. La majorité des voies sont sportives et un petit lot est traditionnel. N’en parlez pas trop, mais quand il pleut légèrement, il est possible d’y grimper quand même dans les sections déversantes !

Lac Blanc

Lien google map

Infos

Hauteur :30 m

Type escalade :sportive et traditionnelle

Une grimpeuse qui s’amuse bien au Lac Blanc

Savourer le grand air au Lac Blanc

Un petit secret sur le Lac Blanc – peu de gens s’y déplacent, il y fait beau et chaud et la brise fraîche qui remonte du lac en fait est un des endroits les plus agréables pour grimper. La majorité des voies sont sportives, mais il y a aussi quelques belles lignes traditionnelles de tous les niveaux. Bien que les voies ne soient pas si nombreuses, leur qualité et l’ambiance font de ce secteur un des préférés des grimpeurs plus solitaires.

Les Contreforts

Lien google map

Infos : Ben Poisson, Claude Lavallée, Scouts

Hauteur :15-100m

Type escalade :sportive et traditionnelle

Un grimpeur qui cherche les plus belles voies aux Contreforts

Quiconque a passé en voiture le long des lacs Castor et le pan rocheux des Contreforts qui les bordent n’a pu rester indifférent face à ce spectacle. On est tout de suite transporté par la grandeur de la place, comme si on était ailleurs… L’endroit a été développé et aménagé à certains endroits pour l’escalade sportive. Les parois Ben Poisson, Claude Lavallée et des Scouts sont ces principaux endroits. Plusieurs voies restent à aménager et tout un secteur présente plusieurs possibilités pour des voies un peu plus du type « aventure ». Aucune information n’existe sur cette partie pour l’instant, mais ceci fait un peu le charme de l’escalade d’aventure 🙂 L’hiver, plusieurs coulées de glace de plus de 100 m se forment dans les creux créés par la roche. L’ambiance alpine qu’on y retrouve est inégalée dans la région. Il faut aimer le froid, la neige et les forts vents !

Voilà ! Ceci fait le survol des spots de grimpe dans le coin de Saint-Côme. Plusieurs beaux projets de développement sont en cours et sauront certainement plaire à une très grande majorité ! Nous vous tiendrons au courant de l’évolution de ces projets ! Soyez prudent, mais SURTOUT, amusez-vous !

JE VEUX GRIMPER… MAIS OÙ COMMENCER ?

Pour la plupart, l’attrait du défi physique dans des endroits merveilleux en plein air fait la beauté de l’escalade. Mais comme c’est un sport en pleine explosion, une multitude de gymnases intérieurs sont présents dans les plus grands centres urbains. Ces environnements contrôlés, où l’encadrement est la plupart du temps excellent, sont souvent la meilleure porte d’accès au sport. Pour assurer une transition sécuritaire vers les sites naturels, où pour simplement sauter directement dans l’action, il est souvent de mise d’avoir une formation de base offerte par différents organismes reconnus par la FQME.

About the author

Articles similaires

Faites un don